logo Oareil Logo Université du Temps Libre

Les conférences-débats sont réservés aux étudiants de l'UTL Bordeaux-Métropole

LES CONFÉRENCES-DÉBATS AURONT LIEU À 15 HEURES TRÈS PRÉCISES

Les LUNDIS et JEUDIS dans l'amphithéâtre de l’ATHÉNÉE Joseph Wresinski, place Saint-Christoly – Bordeaux

Vous devez vous munir de votre carte d’étudiant et présenter votre pass sanitaire* à des fins de contrôle à l’entrée. Toute personne non inscrite et/ou sans pass valide ne pourra avoir accès à la salle de conférence.

ATTENTION

Il n’y aura pas de conférences à l’Athénée les 1ers jeudis de chaque mois,

la salle ne pouvant être mise à notre disposition ces jours-là.

En remplacement vous seront proposées 6 interventions en visio (via Zoom) :

jeudis 6 janvier, 3 février, 3 mars, 7 avril, 5 mai et 2 juin.

Vous les retrouverez ci-après, signalées par la mention  EN VISIO

Pour vous y connecter le jour J, il vous suffit :

1/ d’aller sur notre site internet www.oareil.org ;

2/ d’accéder à votre compte personnel ;

3/ de cliquer sur le lien unique orange situé dans le pavé grisé

« Conférences de l’Université du temps libre ».

----------

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés ultérieurement de toute modification éventuelle via notre site internet.

 

* En fonction des règlementations préfectorales qui seront en vigueur au moment des séances.

 

JANVIER /

Lundi 03/01
MONTS ET MERVEILLES, PEINTURES EN HIMALAYA

Françoise Cartau est professeure de lettres classiques, déléguée régionale de l’UBF (Union bouddhiste de France) et chargée de cours à l’OAREIL.
En Himalaya, l’art pictural prend des aspects différents de l’Occident. Loin de se cantonner aux thangkas, il peut nous offrir fresques, peintures rupestres... En Inde du Nord-Ouest, dans la vallée du Spiti à plus de 4 000 m, sommeillent des trésors cachés. Depuis le XIe siècle, à l’abri des pillages, les monastères de Nako, Tabo et Lhaloung conservent les plus belles peintures connues à ce jour. Elles n’attendent que vous pour les découvrir.


Jeudi 06/01 -
EN VISIO

GÉORGIE, TRÉSOR DU CAUCASE

Nicolas Pernot est voyageur, auteur, photographe au long cours résidant en Géorgie.
Ce film documentaire est une exploration de l’histoire ancienne et récente de la Géorgie, mais également et surtout des folklores et ambiances chaleureuses appartenant à ce qu’on peut appeler « le plus petit des grands pays ».
Le film est commenté en direct par Nicolas Pernot, qui a exploré de fond en comble le pays depuis des années. Il y habite et se passionne pour plusieurs républiques d’ex-URSS.


Lundi 10/01  
LA CONSTRUCTION DU MÉTRO DE PARIS

Passionné par l’histoire et les archives en général, Luc Corlouër est un auteur de nouvelles, de romans et d’essais. Il anime des conférences sur ses publications.
En 1898, le « métropolitain urbain parisien » est déclaré d’utilité publique, le chantier est confié à Fulgence Bienvenue, originaire des Côtes-du-Nord. Les premiers coups de pioche sont portés sur la ligne 1 Porte Maillot-Vincennes.
Cette conférence liée au roman La Tourmente Kenavo permet de découvrir le chantier gigantesque du métro et la vie des émigrés de province au début du XXsiècle.

 

Jeudi 13/01
BALADE AUTOUR DES HOSPICES DE BORDEAUX

Ancien professeur de médecine de l’université de Bordeaux, Jean-Paul Emeriau a été le « patron » du pôle de gériatrie de l’hôpital Xavier Arnozan. Il est secrétaire général de l’OAREIL depuis une vingtaine d’années.
Entre le XIIe et la fin du XIXe, de nombreux hospices ont recueilli à Bordeaux les enfants abandonnés, les incurables, les vieillards et de manière générale, les pauvres et les déshérités. Cette balade dans la ville permet de faire revivre des établissements disparus pour la plupart et mal connus.

 

Lundi 17/01         
LÉO LAGRANGE (1900-1940) : UN GIRONDIN QUI S’IGNORE

Didier Coquillas-Sistach est docteur en histoire de l’université de Bordeaux, paléo-environnementaliste, chargé de cours et médiateur scientifique de Terre & Océan.
En mai 1981, un hélicoptère se pose à Bourg-sur-Gironde. Son passager, Pierre Mauroy, alors premier ministre, se dirige vers le cimetière. Il cherche la tombe de Léo Lagrange… Les Girondins venaient de découvrir que celui dont le nom figurait sur nombre de stades, gymnases et autres salles de sport reposait en Gironde. Il s’agit bien du célèbre Léo Lagrange, député, sous-secrétaire d’État aux sports et à l’organisation des loisirs du Front populaire en 1936.

 

Jeudi 20/01           
SONIA DELAUNEY (1885-1979) : DES COULEURS DANS LES YEUX !

Anne Nières est historienne de l’art et guide-conférencière nationale.
Sonia, artiste-femme pionnière, rencontre Robert Delaunay qu’elle épouse en 1910. Sa vie est un roman, son parcours est singulier et autonome. L’art en cordée, de l’Orphisme au Simultanisme, est fondé sur le pouvoir constructif et dynamique de la couleur qui lui « donne la joie ». Sonia invente une nouvelle abstraction géométrique colorée et plurielle, novatrice et inventive : un art total entre peinture et arts appliqués.

 

Lundi 24/01         
LES MYSTÈRES DE L’OUED, ANIMAUX ÉTRANGES DU MAGHRED

Raphaël Marlière est guide-naturaliste, conférencier spécialisé en ornithologie et entomologie.
De Marrakech à Djerba, le Maghreb est très connu des touristes mais recèle bien des espèces insolites. Gros plan sur les insaisissables créatures de l’Afrique du Nord.

Jeudi 27/01  
HENRI CARTIER-BRESSON, L’ŒIL DÉCISIF

Professeur agrégé, conférencier, spécialisé en histoire et esthétique de la photographie, Claude Pitot est auteur de textes sur la photographie et sur des photographes.
Qu’est-ce qui fait la force si particulière d’une photographie de Cartier-Bresson ? C’est d’abord la double réussite d’un espace rigoureusement construit et d'un « instant décisif ». Mais nous verrons que le succès de son œuvre tient aussi à la richesse et à la variété de son contenu humain. En présentant des images de ce grand auteur, la conférence s'attachera à analyser son art.


Lundi 31/01            
MONTESQUIEU ET L’AGENAIS : UNE VISION NOUVELLE DU GRAND PHILOSOPHE

Jean-Pierre Poussou est professeur émérite à la Sorbonne.
Bien que Montesquieu soit toujours présenté uniquement comme le seigneur de La Brède, il a toujours été très attaché au berceau nobiliaire familial : la baronnie de Montesquieu, située près d'Agen mais en Condomois. Il est d’abord le baron de Montesquieu. En 1716, son mariage le fait entrer en possession de biens à Clairac, en Agenais. Il s'occupe de ses biens en Agenais-Condomois où il se rend souvent et se montre préoccupé par le maintien familial du titre de baron de Montesquieu.

 

FÉVRIER /

Jeudi 03/02 - EN VISIO          
LES CONSÉQUENCES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
DANS L’HIMALAYA ET AU SIKKIM

Olivier Chiron, docteur en géographie, est locuteur népali, tibétain et hindi, spécialiste des paysages naturels, touristiques et religieux himalayens. Il intervient à l’UTL de Créon.
La force du changement climatique en Himalaya n’est pas la même selon les régions, les altitudes, les saisons. Au Sikkim, on note une modification du rythme de la mousson, avec des irrégularités climatiques. L’impact sur la biodiversité et les conséquences socio-culturelles sur les paysages sacrés sont importants. Les variations climatiques peuvent engendrer des évènements catastrophiques en Himalaya...


Lundi 07/02                            
HAENDEL L’EUROPÉEN

Michèle Lhopiteau-Dorfeuille est musicologue et chef de chœur.
Haendel est paradoxal : cette force de la nature vola de triomphes en triomphes, mourut à 74 ans couvert de gloire et laissa une fortune considérable à ses héritiers. Mais dès sa disparition, sa musique fut réduite à quelques oratorios bibliques et à sa musique de Cour, enterrant l’homme bon vivant, épicurien et sentimental. Venez le découvrir !

 

Jeudi 10/02  
LES AMÉRICAINS ENTRE TRUMP ET BIDEN : État-épouvantail vs État-Providence

Claude Duval est maître de conférences honoraire (université du Maine-Le Mans), ancien directeur du département des langues étrangères appliquées, et spécialiste de civilisation américaine.
Franklin D. Roosevelt et Ronald Reagan ont, tous les deux, revisité le rôle du              gouvernement fédéral, Reagan étant le premier républicain moderne à faire campagne sur un programme ouvertement anti-gouvernemental. En faisant l’apologie du peuple contre les élites, Trump avait repris les codes populistes et la rhétorique du « government bashing », Avec son plan de relance, le démocrate Joe Biden a remis l’État fédéral au cœur de l’action politique.


Lundi 28/02
LE TIC-TAC DE VOS HORLOGES BIOLOGIQUES

Attention : conférence ANNULEE

Olivier Kah est directeur de recherches émérite au CNRS, institut de recherche en santé environnement et travail (IRSET, Rennes).
Tic-tac, tic-tac...
Vous ne les entendez pas, mais elles sont là, dans chacune de vos cellules, ces horloges moléculaires qui disent à vos organes ce qu’ils doivent faire et quand ils doivent le faire. De nombreux aspects de votre physiologie dépendent de ces horloges remises à l’heure chaque jour grâce à une horloge centrale et à la lumière du jour. Nous ferons le point sur l’avancement de la recherche en chronobiologie et chronopharmacologie.

MARS/

Jeudi 03/03 - EN VISIO
LES PONTS DE PARIS

Yannick Levannier est conférencier.
Ils enjambent la Seine. Ils ont précédé ou suivi l’évolution de Paris depuis le Moyen Âge. S’appuyant sur les techniques de l’époque et les besoins de leur installation, ils continuent d’être au centre de la vie de la Capitale en étant la mémoire de l’histoire parisienne, voire de la France. Beaucoup d’entre eux sont un musée de l'art à ciel ouvert. L’affirmation « joindre l'utile à l'agréable » est devenue « joindre l'agréable à l'utile ».

 

Lundi 07/03            
LE MÉTIER D’ASTRONOME EN 2022

Nathalie Brouillet est astronome au laboratoire d’astrophysique de Bordeaux.
Considérée comme la plus ancienne des sciences, l’astronomie a beaucoup évolué au fil des siècles. D’abord limitée à la mesure de la position des étoiles et des planètes, l’astronomie moderne cherche à comprendre l’origine, l’évolution et la composition des objets célestes. Mais à quoi ressemble le travail d’un astronome de nos jours ? Comment est-il possible d’étudier les astres situés à des millions d’années-lumière de la Terre ?

 

Jeudi 10/03
DE BERLIN À L’ARGENTINE : LA TRAQUE DES NAZIS

Monique Dollin du Fresnel, ancienne directrice de la bibliothèque de Sciences Po  Bordeaux, est auteure d’ouvrages historiques.
Après la capitulation de l’Allemagne nazie en 1945, de nombreux criminels de guerre se sont enfuis pour échapper à la justice, parmi lesquels Eichmann, Bormann ou Mengele. Par quelles filières et avec quelles complicités ? Que sont-ils devenus ? Et parmi eux, quels ont été le sort d’Hitler et le rôle de Staline dans le mystère autour de la mort ou non du dictateur nazi ?

 

Lundi 14/03  
LA RUÉE VERS LES TERRES AGRICOLES : UN MOTEUR POUR L’ÉMERGENCE EN AFRIQUE ?

Abdourahmane Ndiaye, maître de conférences en économie, est chercheur à l’UMR (Unité mixte de recherche) PASSAGES 5319. Ses publications récentes portent sur la place de l’Afrique dans l’économie mondiale. 
La nouvelle ruée vers la terre survenue au début des années 2000 se développe dans un contexte de recomposition du capitalisme mondialisé en crise (répondre aux besoins alimentaires des pays riches, développer les biocarburants, servir de valeur refuge aux acteurs de la finance internationale, susciter la croissance dans les pays africains). Tout ceci dans un contexte juridique superposant différentes légitimités...

 

Jeudi 17/03      
LES ANDES, MONTAGNE MYTHIQUE : DE L’ÉQUATEUR À LA TERRE DE FEU

Marie-Claire Prat est géographe et maître de conférences honoraire de l’université de Bordeaux Montaigne.
Les Andes représentent le 2e ensemble montagnard de la planète culminant à l’Aconcagua (6962 m) et offrant une grande variété de milieux bioclimatiques, des forêts tropicales aux glaciers de Patagonie... Mais elles sont aussi indissociables des cultures précolombiennes. Si les conquistadors étaient à la recherche du mythique Eldorado, les découvertes sur les civilisations disparues suscitent curiosité et participent à la construction du mythe.

 

Lundi 21/03                              
RÉUNION DES ÉTUDIANTS

 

Jeudi 24/03                        
EN POÉSIE ET MUSIQUE, UN RESSOURCEMENT POUR CHACUN

Emmanuel Lemare est conférencier, médiateur culturel et scientifique Nature et Patrimoine. Il est aussi concertiste, conteur, récitant et chanteur bilingue.
Pour soutenir nos états d'âme et honorer la beauté, nous avons besoin d’une relation poétique au monde. Mais beaucoup d'entre nous, échaudés par des approches ennuyeuses ou hermétiques, évitent la poésie.
Pourtant notre besoin de ressourcement demeure, et cette conférence propose une sorte de « menu découverte ». Bercé par la musique des mots et des instruments, éclairé par un récit, on voyage parmi des trésors choisis du XVIe au XXe siècle...

 

Lundi 28/03      
AKAN, OU LA SAVEUR DES PETITS POIDS

Dominique Antérion, chargé des collections et du Médaillier de la Monnaie de Paris, est commissaire de diverses expositions, dont Akan, les valeurs de l’échange.
Derrière ce titre aux apparences culinaires se cache un univers insoupçonné. Celui de la pesée de l’or dans la sphère Akan (aujourd’hui Ghana et Côte d’Ivoire) jusqu’au début du XXe siècle. Un récit où l’on évoque la fascination de l’or, les pratiques coutumières d’échanges, l’art proverbial à la saveur sans cesse renouvelée. À travers un ensemble unique de petites figurines de bronze, le monde Akan révèle toute son originalité, son inventivité et sa poésie.

 

 Jeudi 31/03            
LES ANNÉES FOLLES À BIARRITZ ET SUR LA CÔTE BASQUE
ATTENTION : PASSAGE EN VISIO (souci de santé)

Édouard Labrune, élu local en 1979, fut attaché parlementaire d’un député, publicitaire à Paris et responsable commercial d’une société américaine en France.
Après la première guerre mondiale, une fureur de vivre et de jouir sans limites saisit les membres de la riche société cosmopolite, qui se retrouvent sur la côte basque aux années 1920, pour s’étourdir de plaisirs sans entraves. De Biarritz à Hendaye pendant la saison estivale basque, cette brillante société mondaine insouciante, s’affranchit des mœurs anciennes, s’enivre de fêtes extravagantes dans une transe mythique...

 

AVRIL /

Lundi 04/04            
CHIEN, VACHE, POULET : LES MULTIPLES VISAGES
DE LA DOMESTICATION ANIMALE

Valérie Chansigaud est historienne des sciences de l’environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE (CNRS-Université Paris-Diderot).
L’histoire de la domestication animale pose de nombreuses questions : quand a-t-elle commencé ? Comment a-t-elle modifié biologiquement les animaux ? Comment les sociétés ont-elles été transformées par la domestication animale ? Y a-t-il des espèces non domesticables ? Quel impact a l’élevage sur l’environnement ? Cette conférence, basée sur des exemples précis et illustrés, permettra de mieux comprendre ce phénomène complexe.

 

Jeudi 07/04 - EN VISIO     
LA GUERRE DE L’INFORMATION : RÉALITÉS ET ENJEUX

Stéphanie Aubert est directrice des risques et de la conformité.
Le phénomène guerrier ne se résume plus seulement à l’utilisation d’armes et à la confrontation d’États exclusivement. Une des formes de conflictualités modernes est la guerre de l’information. Protéiforme, complexe, cette conflictualité est aujourd’hui au cœur des relations internationales étatiques et extra étatiques.
Cette conférence définira les contours de cette forme de conflictualité de manière théorique, avant d’en voir les manifestations matérielles.

 

Lundi 11/04                        
LOUIS-NAPOLÉON BONAPARTE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (1848-1852)

Bernard Bouleau est un enseignant d’économie à la retraite (université de Créteil et établissements privés tels que des cabinets d’audit financiers).
Installé à la présidence de la République le 20 décembre 1848, après une élection  triomphale, Louis-Napoléon Bonaparte ne disposait que d’une poignée de partisans à l’Assemblée nationale. Obligé de composer trois longues années avec la majorité de l'Assemblée, il n'obtint jamais la révision de la Constitution, qui lui aurait permis de se représenter démocratiquement.
Le 2 décembre 1851, il autorisa le coup d’État, et put enfin mette en œuvre quelques-unes de ses propositions sociales.

 

Jeudi 14/04
LE MYTHE D’ORPHÉE : UN MYTHE INÉPUISABLE

Marie-Christine Labry est agrégée de lettres classiques et conférencière.
Le poète Orphée est une figure centrale des Métamorphoses d’Ovide. C’est bien sûr la grande figure de l’amour malheureux, du veuf inconsolable. Il est également l’inventeur de la poésie lyrique, un musicien divin charmant les mortels, les végétaux, les animaux et les divinités infernales. Il est également un rebelle, une figure christique. Aussi le mythe d’Orphée a-t-il inspiré des centaines d’œuvres littéraires, musicales, picturales, cinématographiques.

 

MAI /

Lundi 02/05            
MIGRANTS ET RÉFUGIÉS, LE GRAND DÉFI DU XXIe SIÈCLE

Christian Bouquet est professeur émérite de géographie politique à Bordeaux-Montaigne, chercheur au LAM (Les Afriques dans le monde)-Sciences Po Bordeaux.
La multiplication des crises politiques et des guerres dans le monde, ainsi que l’accroissement de la pauvreté et des inégalités, précipitent sur les routes de l’exode des centaines de millions d’habitants de la planète. Ceux-ci sont parfois conduits à traverser les mers pour tenter de mieux vivre loin de chez eux. Les pays du Nord sont de plus en plus réticents à les accueillir.


Jeudi 05/05 - EN VISIO  
POURQUOI CROIT-ON : LES PROCESSUS NEUROCOGNITIFS
À L’ORIGINE DE NOS CROYANCES

Thierry Ripoll, professeur de psychologie cognitive et sciences cognitives à l’université d’Aix-Marseille, est membre du laboratoire de psychologie cognitive.
Le thème de la croyance est fascinant car les croyances constituent sans doute une    spécificité de l’esprit humain : le rejeton tardif d’une longue évolution qui a fait du cerveau de Sapiens une prodigieuse machine à croire. Si les croyances présentent de    multiples intérêts au niveau individuel comme collectif, elles n’en constituent pas moins de potentiels dangers. Dans cette conférence, nous analyserons les processus psychiques producteurs de croyances.

 

Lundi 09/05                        
SUR LA ROUTE DU CID, OÙ LA LÉGENDE SE MÊLE À L’HISTOIRE

Jean-Paul Lamarque est professeur d’histoire, directeur honoraire d’Alliances françaises en Amérique latine, et membre correspondant de l’Académie toulousaine des arts et civilisations de l’Orient.
Que sait-on de la véritable histoire du héros cornélien Rodrigo Díaz de Vivar ? De sa jeunesse, sa gloire précoce, son exil, ses conquêtes ? Le récit de cette épopée, enchaînement de faits réels ou légendaires, permettra de découvrir quelques sites emblématiques jalonnant le nouveau « Camino del Cid », appelé à devenir aussi fameux que les chemins de Saint Jacques ou de Don Quichotte : Burgos, Zamora, Toledo, Sigüenza, Albarracín, Teruel, Sagunto, Valencia.

 

Jeudi 12/05   
ICONOGRAPHIE DE LA PESTE EN EUROPE, DE L’ANTIQUITÉ À NOS JOURS                            

Jean-Jacques Michaud est historien d’art.
La peste, en raison des ravages causés surtout au Moyen Âge et pendant la période moderne (XVIIe et XVIIIs.), a eu de nombreux impacts. Nous présenterons quelques exemples d’œuvres créées dans le cadre de cette épidémie.

 

Lundi 16/05                        
L’ENLUMINURE MÉDIÉVALE : UNE INTRODUCTION

Émilie Nadal est docteure en histoire de l'art médiéval, spécialiste des manuscrits enluminés.
L’enluminure, ou l’art de peindre dans les livres, est la première et principale source pour qui veut connaître l’art du Moyen Âge. Elle reste pourtant largement méconnue du grand public, du fait même de sa position à l’intérieur des livres. Cette conférence souhaite faire découvrir les grandes étapes qui ont marqué l’art de l’enluminure au cours du Moyen Âge.

 

Jeudi 19/05     
GUY DEBORD ET PLUS ENCORE (1931-1994) :  Vers le dépassement de l’art

Anciennement responsable médiation au CAPC, Myrtille Bourgeois est professeure à l’ebabx, école des beaux arts de Bordeaux. Elle y enseigne l’histoire de l’art contemporain.
Guy Debord est une figure centrale de l’art français et de la contestation en général. En effet, cet auteur, théoricien, poète, cinéaste, etc., a exprimé ses idées révolutionnaires par divers biais. Il se définissait par ailleurs comme un stratège, en œuvrant à la création de deux attitudes incontournables : l’Internationale lettriste et l’Internationale situationniste, dont la vigueur intellectuelle marque encore immensément le milieu artistique.

 

Lundi 23/05       
LES ÉTATS GÉNÉRAUX DE 1789 : CONCORDE, DISCORDE ET RÉVOLUTION
                 

Frédéric Bidouze, maître de conférences en histoire moderne à l’UPPA (université de Pau), est spécialiste des parlements d’Ancien Régime et de la Pré-révolution en France.
Comment Louis XVI a-t-il pu convoquer plus de mille députés venus de tout le royaume en les laissant s’installer, s’émanciper, imaginer déjà une nouvelle France ?
Comment s’est bâtie une culture politique dès la Pré-révolution, dont les Français gardent encore l’héritage d'une incapacité chronique à affronter les défis hors la passion et l’exclusion ? Pourquoi sommes-nous toujours pétris d'une croyance ayant orienté toutes nos représentations politiques actuelles ?

 

Jeudi 26/05                                               
FÉRIÉ

Lundi 30/05                 
CONCERT DES CHORALES

Les chorales de l’Université du Temps Libre vous présenteront un répertoire varié, préparé tout au long de l’année dans le sérieux et la bonne humeur. Les choristes chanteront des morceaux de musique classique, de musique traditionnelle, ainsi que de variété française et internationale. Les deux chorales, dirigées par le chef de chœur Bernard Benony, présenteront de nombreux chants en commun.

JUIN /

Mercredi 01/06           
L’ATELIER-THÉÂTRE : le T.R.A.C. (la TRoupe des Acharnés de la Comédie)

 ATTENTION : Ce spectacle se déroulera à 15 h à la salle de théâtre du centre d’animation du Grand Parc - 36, rue Robert Schuman à Bordeaux

BESTIAIRE

Dans un monde où l'on parle de biodiversité, d'espèces menacées, le vivant revient sur le devant de la scène. La troupe de l'Université du Temps Libre revisite les grandes œuvres littéraires et théâtrales où le rapport de l'homme et de l'animal est sublimé. D'Ésope à La Fontaine en passant par Colette, Pommerat, Kafka, Cousse et consorts, Patrice Clarac et ses complices de scène vous attendent dans une arène furieuse et réjouissante.

 

Jeudi 02/06 - EN VISIO     
DADA : SI ÉPHÉMÈRE, SI IMMORTEL

Daphné Brottet est intervenante (conférencière-enseignante), Via Ferrata, Beaux-arts de Paris, et conférencière ponctuelle à la Philharmonie de Paris.
Dans le contexte sans horizon de la Grande Guerre, quelques artistes se réunissent pour réaliser ce qui était en germe dès 1913 : la destruction des conventions académiques de l’art jusqu’aux fondements d’une société bourgeoise dominante. Dada déclare en 1916 s’attaquer à la définition même de l’œuvre d'art. Faisant table rase de toutes les règles, cette entreprise de sape n’a jamais été aussi féconde, paradoxalement et par-delà ses productions.


Vendredi 03/06          
L’ATELIER-THÉÂTRE : le T.R.A.C.

 ATTENTION : Ce spectacle se déroulera à 20 h 30 à la salle de théâtre du centre d’animation du Grand Parc - 36, rue Robert Schuman à Bordeaux

Cf. présentation ci-dessus.

 

JEUDI 09/06   (et non lundi)                         
L’AIR DU TEMPS. UNE HISTOIRE D’ÉVENTAILS, FIN XVIIE-XXIE SIÈCLES

Geneviève Dupuis-Sabron est conservatrice en chef au musée d’Aquitaine en charge des collections XIXe-XXIe siècles, iconographie et textile.
Présentation de l’exposition « L’air du temps. Une histoire d’éventails, fin XVIIe-XXIe siècles », qui se tiendra au musée d’Aquitaine de mai-juin 2022 à octobre 2022. Plus de six cents pièces issues de la remarquable collection d’éventails de deux collectionneurs bordelais retraçant l’histoire de cet accessoire seront montrées au public. Fonds riche et singulier, où les multiples facettes de cet objet nous sont dévoilées.

En partenariat avec le musée d’Aquitaine

 

Retourner en haut